GERNIKA    2018

Alerte orange ou vigilance orange ?

C'est sous une tempête de neige que nous partîmes cette année en direction de Gernika.

Le froid a du bon : aucun retardataire dans les rues et nous serpentâmes la ville a grande vitesse.

Les musées austères devinrent des refuges douillets, le « vieux tronc » un superbe chêne et nous en étions presque à confondre les petits bouis-bouis avec de grands paradores.

IMAGE1-IMAGE2-IMAGE3-IMAGE4

 

Le premier jour fut celui de l'égide de la paix mais patatras !

La nuit fut chaude et le réveil glacial ... certains avaient décidé de mener la vie de château alors qu'ils n'étaient que dans une auberge de jeunesse !

Gernika est la ville de la résistance mais je fus vaincue-il faut savoir perdre- et nous partîmes en laissant derrière nous un champ de bataille et une image quelque peu écornée et ternie de notre lycée.

Un grand pardon au jeune personnel de cet établissement en espérant qu'ils ne nous  fermeront pas leurs portes l'an prochain et daigneront bien nous accueillir encore une fois ainsi qu'à tous les élèves innocents et meurtris par ma colère noire.

Quant aux autres, je ne les remercie pas.

Madame Exposito.

LE JOURNAL DU LYCEE

INFOS RESTRUCTURATION

 

Copyright Lycée René Cassin Bayonne© 2014. Tous droits réservés.